Nid de PÂQUES

Bientôt Pâques. Cette année, je vous propose de faire briller les yeux de vos enfants en réalisant ce très joli nid de Pâques. Il se compose d’une génoise chocolat, garnie de mousse au chocolat au lait, glacée de chocolat noir et surtout surmontée de déco maison en chocolat et de petits oeufs colorés que j’ai dégotté chez mon boulanger. Moi, j’aime ajouter des fraises fraiches pour apporter de la fraicheur. Mais c’est facultatif. Allez ! On se lance ?

Ingrédients pour la génoise :
4 œufs
140g de sucre
20g de beurre
70g de farine
30g de cacao
½ sachet de levure

Ingrédients pour la mousse
au chocolat au lait :
200g de chocolat au lait
400g de crème entière liquide très froide

 

Ingrédients pour le glaçage noir :
250g de crème liquide
200g de chocolat noir
1 c à soupe d’huile (pour la brillance !)

Déco :
Œufs de pâques colorés.

 Branchages :
Chocolat noir et/ou blanc 

Fruits (facultatifs)
Fraise, ananas, poire, …

La génoise au bain marie: Préchauffer le four à 180°
Faire ramollir 20g de beurre au micro-onde.
Dans un bol, peser la farine, le cacao et la levure et mélanger le tout (au TM5 et 6, cette opération peut se faire pendant que les œufs montent)
Casser les œufs dans le bol, ajouter le sucre et le fouet et monter 8mn à 65° vit3
Reprogrammer 8 mn vit 3 sans chauffer, et ajouter doucement le beurre fondu par l’orifice.
Transvaser la préparation dans un cul de poule (c’est Pâques quand même 😉)
Incorporer délicatement les poudres à la spatule ou au fouet en veillant à ne pas faire retomber la mousse.
Mettre la pâte dans un moule à savarin (ou à manquer) et cuire 15 à 20mn à 180° chaleur tournante.
Laisser tiédir et démouler sur une grille jusqu’à complet refroidissement

Glaçage noir :
Mettre le chocolat et la crème dans le bol et régler 6mn à 60° vit 1)
Ajouter une cuillère à soupe d’huile neutre et mélanger de nouveau

Mousse au chocolat au lait :
Pendant ce temps, préparer le mousse au chocolat au lait
Monter la crème liquide entière très froide au batteur électrique et réserver au frais.
Dans un bol plastique résistant au micro-onde, faire fondre le chocolat.
Quand la génoise est froide, mélanger au fouet vivement 1/3 de la chantilly avec le chocolat fondu.
Puis ajouter le reste de chantilly et mélanger délicatement au fouet jusqu’à l’obtention d’une mousse homogène.

Montage :
A l’aide d’un grand couteau à dents (couteau à pain), couper la génoise en deux horizontalement.
Garnir la base avec ¼ de la mousse au chocolat au lait, ajouter les dés de fruits (facultatifs) et reposer le haut de la génoise.
Mettre le reste de mousse dans un poche à douille avec une petite douille lisse (ou un sac congélation solide). Placer le gâteau au frais 30mn

Glaçage :
Poser la grille et le gâteau sur un grand plat et couler le glaçage noir pour recouvrir le gâteau.
Réserver au réfrigérateur 30mn minimum.

Branchages et feuillages :
Pendant ce temps, faire fondre (et laisser tièdir) ou tempérer du chocolat.
faire des branchages soit au racloir à chocolat, soit avec un petit sac congélation persé d’un petit trou en angle, en déposant des zig zag de chocolat sur un rhodoïd ou une pochette plastique.
Vous pouvez aussi faire quelques feuilles en chocolat, en peignant des feuilles de rosier ou de lierre d’une couche épaisse de chocolat tiédi.
Laisser bien refroidir.

Déco :
A la poche à douille (ou en découpant un petit trou dans l’angle du sac congel) contenant la mousse au chocolat au lait décorer le dessus du gâteau.
(Si vous avez opter pour un moule à manquer, décorez seulement le tour du gâteau pour laisser un nid au centre). Réserver au réfrigérateur.
Seulement le jour « j », ajouter les petites branches de chocolat, et garnir le milieu du nid avec les œufs colorés.

A noté : Les fruits apportent de la fraicheur et équilibrent ce dessert très chocolat.
La fraise fraiche se marie à merveille au chocolat et c’est le début de la saison. Il faut en profiter ! Mais vous pouvez optez pour d’autres fruits en conserve comme l’ananas ou la poire.

A savoir : J’utilise des moules en silicone. Si ce n’est pas votre cas, pensez bien à beurrer/fariner le moule

Imprimer la recette avec en bonus, le tempérage du chocolat !

Imprimez, partagez, pintez en cliquant ci-dessous !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *